les Astérides (Etoiles de mer)

 

Astérie rouge - Echinaster sepositus

Elle atteint 20 cm. Elle possède 5 bras plus rarement 6 ou 7. Ces bras comportent de nombreuses petites excroissances qui sont en fait des vésicules respiratoires. Ces vésicules, bien visibles, permettent de ne pas la confondre avec une autre étoile de mer rouge (L'astérie pourpre). L'astérie rouge est détritivore. Elle prélève sa nourriture au sol à l'aide de ses ventouses. De manière général, les étoiles de mer se nourrissent plutôt de gastéropodes et de bivalves. Elles enroulent leurs proies, entrouvrent les coquilles avec leurs ventouses et projètent leur estomac à l'intérieur de l'animal afin de le dévorer. Les oursins peuvent être également inclus dans leur menu. Mais elles doivent d'abord le retourner. Chez les étoiles de mer, les sexes sont séparés et la fécondation est externe. Les larves passent généralement par le stade planctonique avant d'évoluer vers leur forme étoilée. Il semblerait que cela ne soit pas le cas pour l'astérie rouge dont les oeufs donneraient naissance directement à de petites étoiles. La dernière photo montre notre étoile de mer en train de libérer ses oeufs dans l'eau.

 

Echinaster sepositus Echinaster sepositus
Echinaster sepositus Echinaster sepositus

 

Etoile de mer lisse - Hacelia attenuata

Elle aussi atteint 20 cm de diamètre, se rencontre partout en Méditerranée les fonds coralligènes. Mais, contrairement à l'astérie rouge, elle a un aspect moins granuleux. Et puis, ses papules respiratoires sont nettement plus visibles et disposées en lignes. Sa coloration est variable: elle va du rouge écarlate au brun.

 

Hacelia attenuata
Hacelia attenuata Hacelia attenuata etoile de mer lisse et oursin diadème