Les hexacoralliaires

 

Alicia - Alicia mirabilis

Espèce vivant entre la surface et plusieures dizaines de mètres. Se rencontre principalement fixées sur des posidonies. Elle se recroqueville de jour et s'épanouit la nuit.  Elle peut atteindre une quarantaine de cm.

 

Alicia mirabilis Alicia mirabilis Alicia mirabilis
Alicia mirabilis Alicia mirabilis

 

Anémone encroûtante jaune - Parazoanthus axinellae

Elles sont souvent sous des surplombs rocheux, ou suspendues au plafond d'une grotte ou sur une paroi verticale. Elles y sont à l'abri de tout dépôt de particules. Elles recouvrent parfois plusieurs décimètres carrés de roche et offrent souvent un spectacle magnifique.  Les polypes ne dépassent pas 1 cm et sont reliés à leur base par une partie commune. On les rencontrent entre la surface et 200m de fond. Elle est de couleur jaune vif, parfois orange. Elle vit toujours en colonies. Elle peut atteindre au maximum 4 cm. Elle se reproduit de manière sexuée ou asexuée ( par bourgeonnement) et peut vivre une dizaine d'année. Elle possède 34 tentacules qui sont disposés sur deux rangées. Cette anémone a la particularité de pouvoir s'implanter sur des éponges et, en particulier sur l'axinelle( voir ci-dessous). C'est d'ailleurs de là que provient son nom scientifique (Parazoanthus axinellae)

 

Parazoanthus axinellae
Parazoanthus axinellae Parazoanthus axinellae
Parazoanthus axinellae Parazoanthus axinellae
Parazoanthus axinellae Parazoanthus axinellae

 

Corail solitaire jaune - Leptosammia pruvoti

Il se rencontre sous les parois rocheuses non exposées à la lumière solaire et dans les grottes sous-marines. Le polype est jaune d'or. Les tentacules sont translucides mais piquetées de jaune. Il se nourrit de très petites proies comme des larves de crustacés. On le rencontre partout en Méditerranée. Les squelettes mesurent jusqu'à 70mm de haut

 

Leptosammia pruvoti

 

Corail Oeillet à polypes ovales - Caryophyllia smithii

On rencontre le corail oeillet sous les surplombs. Il se trouve toujours isolé dans des fissures. Espèce vivant entre la surface et une centaine de mètres. Les squelettes mesures de 10 à 20 mm et ne constitue pas de petit groupe d'individus. Il a la particularité d'être vivipare. Les polypes sont aussi de couleur variable : blanc, rosé, brun ou vert. Les tentacules sont renflés au bout (comme si ils avaient de petites massues sphériques).

 

Caryophyllia smithii Caryophyllia smithii

 

Corail Oeillet à polypes ronds - Caryophyllia inornata

Ils s'implantent eux aussi dans les anfractuosités. Cette espèce est présente dès les petits fonds. Les polypes sont de couleur brunâtre, blanchâtre ou rose. Ils se reproduisent par bourgeonnement jusqu'à constituer de petites colonies. Les tentacules sont renflés au bout.

 

Caryophyllia inornata

 

Anémone verte (ortie de mer) - Anemonia viridis (sulcata)

Elle vit près de la surface jusqu'à 20 mètres de profondeur. Elle est de couleur verte avec la pointe des tentacules colorée en mauve par des algues symbiotiques. Certains petits animaux se réfugient entre ses tentacules (petites araignées, crevettes, crabes, gobies). En Corse et à Nice, elle est mangée soit en salade,soit en omelette ou encore en beignets.

 

Anemonia viridis
Anemonia viridis Anemonia viridis Anemonia viridis

 

Anémone charnue - Cribrinopsis crassa

fonds rocheux. Jusqu'à 100 mètres de profondeur. Il existe une autre espèce, l'actinie dorée (Condylactis aurantiaca). Une confusion entre les deux est aisée. Taille, habitat (substrat durs ou meuble) et tentacules permettent de les différencier.

 

Cribrinopsis crassa

 

Les cérianthes - Cerianthus membranaceus

Comme pour les vers tubulaires, le corps des cérianthes se trouve dans un tube souple. Les tentacules déployés peuvent atteindre une envergure de 40 cm. Les cérianthes en possèdent deux types, organisés en quatre couronnes. La couronne la plus interne ne contient que les tentacules buccaux, plus courts. On ne peut guère confondre les cérianthes avec les actinies, car elles sont les seules qui possèdent ainsi plusieurs types de tentacules mais il existe plusieurs espèces difficiles à identifier. Elles vivent entre la surface et une quarantaine de mètres. Comme vous pouvez le voir sur ces photos leur coloration est très variable: blanc, noire, marron, vert-jaune, violet...

 

Cerianthus membranaceus Cerianthus membranaceus
Cerianthus membranaceus Cerianthus membranaceus

 

Cladocore - Cladocora cespitosa

Les colonies sont souvent hémisphériques, d'un diamètre qui peut atteindre 50 cm. Mais en fait, la forme adoptée est influencée par les conditions du milieu: En eau agitée les colonies seront massives, en eau calme elles seront arborescentes. Le squelette calcaire est d'un gris sale. Il a une forme tubulaire. C'est l'ensemble de ces 'tubes' collés les uns aux autres d'une manière compacte qui donne la forme de la colonie.
La reproduction se fait par bourgeonnement. Les nouveaux polypes ont sensiblement la même taille que les polypes parents ce qui donne un aspect régulier à la colonie. On les rencontre sur les fonds rocailleux de la surface jusqu'à de plus grands fonds dans tout le bassin Méditerranéen. Les polypes sont généralement bruns et translucides. Ils peuvent se retirer complètement s'ils sont dérangés. Les interstices sont souvent colonisés par d'autres organismes comme des crevettes ou des ophiures.

 

Cladocora cespitosa Cladocora cespitosa
Cladocora cespitosa