Mare nostrum

Les poissons

 

 

Apogonidae (Apogons)

Apogon - Apogon imberbis

Atteint 10 cm. vit entre 5 et 200 mètres. Ce poisson qui vit généralement en grande profondeur, migre vers les eaux superficielles lors de sa période de frai. Cette dernière a lieu durant les mois d'été. Il se rencontre alors, seul, ou en petit banc, à l'intérieur des anfractuosités. De ce fait, avec ses yeux noirs barrés de deux stries blanches, l'apogon est bien connu des plongeurs. Après une parade nuptiale assez virulente, les oeufs sont fécondés à l'intérieur du corpsright de la femelle. Au bout de quelques jours cette dernière éjecte les oeufs qui s'agglutinent immédiatement pour former une pelote. C'est le mâle qui va s'occuper de l'incubation. Il va récupérer les oeufs dans sa bouche et les conserver jusqu' à éclosion. L'avantage d'une telle incubation est que les oeufs sont protégés d'éventuels prédateurs. Le désavantage est uniquement pour le male qui durant toute cette période (une bonne semaine ) ne pourra pas se nourrir.

ApogonVILLEFRANCHE
Grotte à corail
ApogonVILLEFRANCHE
Crau de Nao

 

 

Blenniidae (Blennies)

Blennie rayée - Parablennius gattorugine

Taille maximale: 30cm. On la trouve dans toute la Méditerranée dès 3 mètres de profondeur. Avec sa coloration caractéristique, son oeil rouge et ses tentacules supra-oculaire, la blennie rayée est facilement reconnaissable. C'est une des plus grandes blennies de Méditerranée.
Elle possède un territoire bien défini au centre duquel se trouve toujours une anfractuosité. La reproduction a lieu au printemps. Les oeufs, déposés dans la fissure seront gardés et ventilés par le mâle, et gare à ceux qui font mine d'y pénétrer. Et, il n'est pas rare qu'elle vienne mordiller les doigts du moniteur de plongée qui est en train de la monter à son élève.

Blennie rayéeNICE
Port de NICE
Blennie rayéeVILLEFRANCHE
Pte du Lido
Blennie rayéeNICE
Port de NICE

 

 

Centracanthidae (Picarels, Mendoles)

Mendole - Spicara smaris

Atteint une vingtaine de cm. Couleur extrêmement variable. Elle arbore de nombreuses petites ponctuations bleues. Une tache noire caractéristique orne son flanc, sauf la nuit.

MendoleVILLEFRANCHE
Les trois îlots

 

 

Moronidae (Bars)

Bar - Dicentrarchus labrax

De 40 à 80 cm. Il vit en petit groupes le long des côtes. On les rencontre le plus souvent près de la surface.

BarCANNES
..

 

 

Serranidae (Anthias, badèches, Mérous, serrans)

Anthias - Anthias anthias

Se rencontre à partir d'une trentaine de mètres jusqu'à 200 m. Peut atteindre 20 cm. Tous les animaux d'un banc sont femelles, sauf le plus gros qui est le mâle. Quand ce dernier vient à mourir la plus grande des femelles change de sexe.

AnthiasVILLEFRANCHE
Les 3 Îlots

 

Mérou - Epinephelus marginatus

Espèce vivant sur les fonds rocheux entre trois et 200 mètres. Il peut atteindre l'âge de 50 ans. C'est l'un des plus grand poisson que l'on puisse rencontrer. Les mérous débutent leurs vie comme femelle avant de devenir mâles.

MérouESPAGNE
îles Médès

 

Serran-écriture - Serranus scriba

Atteint 25 cm. Son nom lui vient des dessins de son dos qui évoquent la calligraphie arabe. Les spécimens adultes possèdent un tache bleue claire sur le ventre. Il s'agit d'un vrai hermaphrodite, c'est à dire qu'une autofécondation est possible.

Serran-écritureNICE
Coco Beach

 

 

Pomacentridae (Castagnoles)

Petite castagnole - Chromis chromis

Peut atteindre 15 cm. Fonds rocheux entre 10 et 25m. De couleur brune. Par contre les jeunes sont d'un bleu luminescent et se cachent à faible profondeur dans des anfractuosités. C'est aussi le poisson que les plongeurs rencontrent le plus souvent en Méditerranée.

Petite castagnoleFERRAT
Tombant du grand Hôtel

 

 

Gobiidae (Gobies)

Gobie Svelte - Gobius geniporus

Gobie à joue poreuses - Atteint 15 cm.
il possède une coloration gris-claire avec des marbrures sombres. Un alignement de taches foncées parcourt ses flancs dans le sens longitudinal. Ses pupilles ont souvent des reflets verts.
La période de reproduction s'étend d'avril à mai en Méditerranée centrale. Les mâles sont territoriaux. Ce sont donc les femelles qui les rejoignent. Elles repartent une fois les œufs pondus.
Le mâle s'occupera des œufs jusqu'à l'éclosion. Les larves se mêleront ensuite au plancton avant d'avoir leur forme définitive.

Gobius geniporusNICE
Roche du cap

Gobie svelteVILLEFRANCHE
Tombant Madame
Gobie svelteVILLEFRANCHE
Tombant Madame
Gobius geniporusNICE
Roche du cap

 

 

Trichiuridae (poissons-sabres)

Sabre argenté - Lepidopus caudatus

Se rencontre sur le plateau continental, sur des fonds sableux. Vit dans les eaux profondes jusqu'à 400m mais remonte la nuit. Occasionnellement peut se rencontrer près des côtes au niveau des "upwelling". 

Sabre argentéVILLEFRANCHE
Pointe du LIDO

 

 

Tripterygiidae (Tripterygions)

Trypterygion à bec jaune - Tripterygion delaisi

Atteint 8 cm. vit entre 10 et 40m. Les males en dehors de la période de frai son bruns. Dès que la reproduction arrive ils se colorent en jaune, leur tête se teinte de noir, les nageoires s'allongent et se colorent d'un liserait bleu.

Trypterygion à bec jauneVILLEFRANCHE
Pointe du Lido
Trypterygion à bec jauneVILLEFRANCHE
Grande baie

 

 

Sparidae (Bogues, Dentés, Oblades, Sars, Saupes ... )

Saupe - Sarpa salpa

Atteint 40 cm. vit dans les 15 premiers mètres. Les saupes évoluent en bancs denses au milieu des herbiers sous-marins. On ne peut guère se tromper; On la reconnaît facilement grâce à ses rayures dorées sur fond vert clair.
Les juvéniles se nourrissent essentiellement de crustacés, tandis que les spécimens adultes sont presque exclusivement herbivores. En grossissant, la saupe change de sexe, passant de mâle à femelle.

SaupesVILLEFRANCHE
Grande baie
SaupesMONACO
Larvotto

 

Sar à museau pointu - Diplodus opuntazzo

Vit entre 2 et 150 mètres près des formations rocheuses. Il atteint 60 cm. Espèce omnivore.

Sar à museau pointuVILLEFRANCHE
Pointe de la gavinette

 

le sar Franc - Diplodus sargus

Comme toutes les espèces du genre Diplodus, c'est un poisson argenté. Il possède une série de rayures verticales qui ont tendance à s'estomper avec l'age. Sa nageoire caudale est bordée de noire. C'est cette bande noire qui permet d'identifier ces animaux. Le sar Franc se rencontre jusqu'à 50 mètres et peut atteindre les 40 cm. Il est principalement carnivore. De manière générale, les espèces du genre Diplodus sont omnivores. Ils évoluent dans des bancs composés de nombreux individus. Ils connaissent tous une mutation sexuelle: Les mâles se transforment au cours de leur existence en femelle.

Sar FrancVILLEFRANCHE
Grande baie
Sar FrancVILLEFRANCHE
Crau de Nao
Sar FrancVILLEFRANCHE
Grande baie

 

Le sar à tête noire - Diplodus vulgaris

espèce très commune qui vit près des fonds rocheux ou sableux: Le sar à tête noire (Diplodus vulgaris), encore appelé sar commun ou Sargue vit en bancs composés de nombreux individus. La période de reproduction se situe en automne. Ils sont facilement identifiables. De couleur argentée, ils possèdent deux bandes noires, une près de la nageoire caudale, l'autre près de la tête. Les juvéniles, eux ne présentent pas ces bandes noires et se rencontrent dans les prairies de posidonies. A l'age adulte, ils atteindrons une taille de 20 cm. Les plus gros spécimens pourront atteindre 45 cm. Durant leur existence ils changeront aussi de sexe.

Sar à tête noireVILLEFRANCHE
Grande baie
Sar à tête noireVILLEFRANCHE
Grande baie
Sar à tête noireVILLEFRANCHE
Grande baie

 

 

Mulidae (Rougets, Barbets)

rouget de roches - Mullus surmuletus

Le Rouget de roches ou "surmulet". Il peut atteindre 40 cm. Sa première nageoire dorsale possède des points ou des bandes colorées (souvent sombres). Au niveau inférieur de ses flancs, on peut distinguer trois bandes jaunes longitudinales. Les rougets vivent principalement sur les fonds sableux ou vaseux. Ils sont présents de la surface jusqu'à très grande profondeur. Leur mâchoire inférieure comporte deux barbillons. Ces derniers leur servent à repérer les animaux enfouis dont ils vont se nourrir. Ils vont ensuite remuer le sable afin de déterrer et capturer des petits vers, des crustacés et des mollusques qui vont leur servir de repas. Ce manège attire d'ailleurs d’autres prédateurs qui vont en profiter et faire office de pique assiettes. La coloration des rougets est très variable. Allant du brun au rouge, elle dépend en fait de plusieurs facteurs comme l'âge de l'individu, la profondeur et même la saison. On raconte d'ailleurs que durant leurs festins, les romains amusaient leurs invités avec les changements de couleurs des rougets.

Mullus surmuletusVILLEFRANCHE
Passable
Mullus surmuletusFERRAT
Grand Hotel
Mullus surmuletusFERRAT
Grand Hotel

 

 

Sphyraenidae (Barracudas, Bécunes)

Il existe en Méditerranée trois principales espèces de barracudas:

La bécune obtuse: (Sphyraena chrysotaenia) surtout présente dans la partie orientale de la Méditerranée. C'est en fait une espèce récente venant de la mer Rouge via le canal de Suez.

Le barracuda européen (Sphyraena sphyraena) encore appelé barracuda commun, Sphyrène, bécune ou brochet de mer. Il est présent dans toute la méditerranée.

Et enfin, la bécune à bouche jaune (sphyraena viridensis) commune sur nos côtes durant la belle saison. Il est important de noter que ces deux dernières espèces ont été longtemps confondues si bien que l'on ne connait pas encore très bien leur répartition.

 

La bécune à bouche jaune - Sphyraena viridentis

La bécune à bouche jaune (sphyraena viridensis) est un petit barracuda. Sa forme élancée est faite pour chasser. C'est un poisson pélagique ayant un dos foncé généralement gris à bleu-vert avec des reflets argentés à blanc sur le ventre.
D'une cinquantaine de centimètres, il semble qu'il puisse atteindre un mètre. Il possède deux nageoires dorsales très caractéristiques. Il possède une grande tête avec un long museau pointu. La mâchoire supérieure étant la plus courte.
Contrairement à Sphyraena sphyraena son corpsright possède des barres verticales ou obliques bien marquées. Autre caractéristique qui les distingue (impossible à vérifier en pleine eau), ses joues sont dépourvues d'écailles.
Les barracudas se nourrissent surtout de poissons mais aussi parfois de mollusques, de crustacés et de céphalopodes. La période de reproduction s'étend de la fin du printemps à l'été.

Sphyraena viridentisFERRAT
Grand Hotel

bécune à bouche jauneFERRAT
Grand Hotel
barracudaFERRAT
Grand Hotel
bécune à bouche jauneFERRAT
Grand Hotel