Apogonidae (Apogons)

 

Apogon - Apogon imberbis

Atteint 10 cm. vit entre 5 et 200 mètres. Ce poisson qui vit généralement en grande profondeur, migre vers les eaux superficielles lors de sa période de frai. Cette dernière a lieu durant les mois d'été. Il se rencontre alors, seul, ou en petit banc, à l'intérieur des anfractuosités. De ce fait, avec ses yeux noirs barrés de deux stries blanches, l'apogon est bien connu des plongeurs. Après une parade nuptiale assez virulente, les oeufs sont fécondés à l'intérieur du corps de la femelle. Au bout de quelques jours cette dernière éjecte les oeufs qui s'agglutinent immédiatement pour former une pelote. C'est le mâle qui va s'occuper de l'incubation. Il va récupérer les oeufs dans sa bouche et les conserver jusqu' à éclosion. L'avantage d'une telle incubation est que les oeufs sont protégés d'éventuels prédateurs. Le désavantage est uniquement pour le male qui durant toute cette période (une bonne semaine ) ne pourra pas se nourrir.

 

Apogon imberbis Apogon imberbis

 

 

Blenniidae (Blennies)

 

Blennie rayée - Parablennius gattorugine

Taille maximale: 30cm. On la trouve dans toute la Méditerranée dès 3 mètres de profondeur. Avec sa coloration caractéristique, son oeil rouge et ses tentacules supra-oculaire, la blennie rayée est facilement reconnaissable. C'est une des plus grandes blennies de Méditerranée.
Elle possède un territoire bien défini au centre duquel se trouve toujours une anfractuosité. La reproduction a lieu au printemps. Les oeufs, déposés dans la fissure seront gardés et ventilés par le mâle, et gare à ceux qui font mine d'y pénétrer. Et, il n'est pas rare qu'elle vienne mordiller les doigts du moniteur de plongée qui est en train de la monter à son élève.

 

Parablennius gattorugine Parablennius gattorugine
Parablennius gattorugine

 

 

Centracanthidae (Picarels, Mendoles)

 

Mendole - Spicara smaris

Atteint une vingtaine de cm. Couleur extrêmement variable. Elle arbore de nombreuses petites ponctuations bleues. Une tache noire caractéristique orne son flanc, sauf la nuit.

 

Spicara smaris

 

 

Clupeidae (Sardines, Alloses)

 

Sardine - Sardina pilchardus

Peut atteindre 26 cm. les sardines séjournent en hiver au large et se rapproche des côtes durant la belle saison.

 

ardina pilchardus

 

 

Congridae (Congres)

 

Congre - Conger conger

Bien qu’il puisse mesurer jusqu’à trois mètres de long, la majorité des spécimens que l’on rencontre ont une taille inférieure à 2 mètres. Les mâles étant généralement plus petits que les femelles. C’est un prédateur nocturne qui se nourrit de crustacés, de poissons et de céphalopodes. Il tente toujours d’arracher des lambeaux de chair aux proies trop grosses. Ajoutez y le fait que ceux que l’on rencontre dans certains lieux de plongée sont nourris par l’homme, ceci explique pourquoi, contrairement aux murènes son comportement peut être agressif. C’est un poisson comestible. On n’en consomme que la partie avant car la queue contient trop d’arrêtes. Sa reproduction reste un mystère. On sait qu’il fraie dans des endroits bien précis à des profondeurs bien supérieures à 2000m. Une de ces frayères est située entre le détroit de Gibraltar et les Açores.

 

Conger conger Conger conger

 

 

Gadidae (Mostelles, merlans, morues)

 

Mostelle blanche - Phycis blennoides

La mostelle est un animal de grande profondeur. Elle est essentiellement nocturne et passe la journée bien à l'abri de la lumière dans les anfractuosités ou dans des grottes. Elle possède un barbillon unique sous la mâchoire inférieure. Ce dernier est riche en cellules sensorielles. Elle l'utilise pour la détection de ses proies. Vous pouvez aussi remarquer sur la photo, les rayons fourchus de sa nageoire pelvienne: Ils servent d'organes tactiles. En Méditerranée, il y a deux espèces principales de mostelle: La mostelle de roche d'un brun assez foncé et la mostelle blanche, plus claire mais surtout d'une taille nettement supérieure (jusqu'à 80 cm).

 

Phycis blennoides

 

 

Gobiidae (Gobies)

 

Gobie Svelte - Gobius geniporus

Gobie à joue poreuses - Atteint 15 cm.
il possède une coloration gris-claire avec des marbrures sombres. Un alignement de taches foncées parcourt ses flancs dans le sens longitudinal. Ses pupilles ont souvent des reflets verts.
La période de reproduction s'étend d'avril à mai en Méditerranée centrale. Les mâles sont territoriaux. Ce sont donc les femelles qui les rejoignent. Elles repartent une fois les œufs pondus.
Le mâle s'occupera des œufs jusqu'à l'éclosion. Les larves se mêleront ensuite au plancton avant d'avoir leur forme définitive.

 

Gobius geniporus Gobius geniporus
Gobius geniporus Gobius geniporus

 

 

Lophiidae (Baudroies)

La lotte, de son vrai nom la baudroie, est encore appelée crapaud ou grenouille. Vous devinez, bien sur, qu'elle porte ce surnom du fait qu'elle rappelle un peu ce batracien. Elle possède une tête énorme, aplatie et qui est bien plus large que le reste du corps. L'ensemble est recouvert de nombreux lambeaux de peaux.
Sa bouche est très grande (Formant presque un demi-cercle) avec de nombreuses dents pointues. C'est un prédateur vorace. La première épine de sa nageoire dorsale est très grande et se termine par un morceau de peau. C'est un vrai dispositif de pèche: La Baudroie se met à L’affût et oscille ce leurre pour attirer ses proies près de sa bouche.
Elle possède deux nageoires dorsales: La première est composée de 3 épines minces dont la première est notre fameux dispositif de pèche. La seconde nageoire est composée d'épines dont certaines sont reliées par une membrane. Les branchies se situent derrière les nageoires pectorales. La Baudroie se rencontre sur les fonds meubles ou dans les herbiers jusqu'à près de 1000 mètres de profondeur. Autre caractéristique: elle peut se déplacer sur le sol par reptation. il existe 2 espèces en Méditerranée de tailles différentes qui du premier abord sont difficiles à différencier.

 

Baudroie commune - Lophius piscatorius

Elle peut atteindre 2 mètres (Oui je sais cela surprend) mais sa taille commune varie entre 30cm et 1m. Elle vit dans les eaux côtières jusqu'à 800m et même parfois 1000m de profondeur. Elle se nourrit de poissons mais aussi parfois d'oiseaux marins. Elle a une coloration brune plus ou moins marbrée. La troisième épine dorsale est longue. les nageoires pectorales sont très développées. Elle possède un péritoine clair.

 

Lophius piscatorius Lophius piscatorius

 

Baudroie rousse - Lophius budegassa

D'une taille d'environ 40cm elle peut atteindre 1m au grand maximum. Elle se rencontre surtout entre 70 et 500 mètres de profondeur. Elle se nourrit de petits poissons. Elle a une coloration gris/brun voire beige. La troisième épine dorsale est courte. Elle possède un péritoine foncé.

 

Lophius budegassa