Poisson frais

Les tuniciers

 

Le mois dernier je vous ai présenté des diazones. Elles font partie de l'embranchement des tuniciers, animaux que l'on croise à chaque plongée et qui pourtant sont presque totalement méconnus des plongeurs. J'en profite donc pour en faire ici une toute petite présentation.

Les tuniciers sont des animaux qui sont assez proches des vertébrés. A l'état larvaire, ils ressemblent à un poisson primitif. C'est à dire qu'ils possèdent une queue et un axe squelettique dans la région dorsale. C'est l'équivalent de notre colonne vertébrale qui disparaît à l'age adulte (La Chorde).
Leur nom provient d'une tunique protectrice caractéristique. Cette dernière est constituée d'une substance proche de la cellulose: La tunicie.
Ce sont des animaux filtrants. Tout comme les éponges, ils génèrent un flux d'eau de mer à travers leur corps. Pour cela, ils possèdent un unique siphon inhalant et un seul exhalant (siphon cloacal). Une branchie sert alors à la fois à la respiration et aussi à capturer les aliments à travers un "Filet" (Le pharynx).
Les tuniciers ont des formes très variées. Il y a les pélagiques, qui vivent en pleine eaux. Ils sont souvent transparents et de forme cylindrique. Parmi ceux qui vivent fixés au sol, il y a ceux bien connus des plongeurs qui ressemblent à de petites outres, et ceux, moins connus, qui forment des croûtes de couleur variées (et qui ressemblent fortement à des bryozoaires ou à des éponges).

 

Salpe

 

 

Il existe, à ce jour, trois classes de tuniciers: Les appendiculaires, les ascidies et les thaliacés:

Les appendiculaires: Ce sont des animaux pélagiques. Leur forme rappelle celle des têtards (Ils gardent leur queue d’ou leur nom: appendicule = petit appendice). Ils sont transparents et ne font que quelques millimètres (Raison pour laquelle je ne fais que les citer).

 

Les ascidies (Tuniciers fixés): Bien que leurs larves nagent en pleine eau, les ascidies adultes vivent fixées sur le fond. Elles possèdent deux ouvertures à travers lesquelles l'eau circule. Avec leur branchies, elles filtrent l'eau afin d'en extraire des particules organiques.

Du point de vue d'un plongeur*, on peut distinguer 3 types d'ascidies:
- Les ascidies simples: Souvent de grande taille, elles adhèrent au sol par une large base ou par un pédoncule. Elles peuvent être solitaires ou en groupe. (ascidie rouge, ascidie blanche, ...)

Ascidie rouge

 

- Les ascidies sociales: Les individus sont reliés par un stolon ou par une base commune. Elles peuvent être a tuniques séparées (clavelines) ou a tuniques fusionnées à leur base (Diazones).

Clavelines

 

- les ascidies coloniales: Elles ont une tunique et un siphon cloacal commun aux différents individus. (Botrylle, Didemnide).

Botrylle étoilé

 

Didemnide perforé

 

 

Les thaliacés (Tuniciers pélagiques): Les thaliacés sont des animaux qui adulte sont pélagique. C'est à dire qu'ils nagent au milieu du plancton dont ils se nourrissent. Certaines espèces sont solitaires d'autres vivent en colonies.

Ils comprennent 3 sous classes:
- Les Dolioles: En forme de petit tonneau avec les siphons à chaque extrémité. doliolum = baril (Je n'ai hélas pas de photo à vous présenter)

- Les Pyrosomes: Ce sont des animaux coloniaux et luminescent. On les observe surtout dans les eaux chaudes. En Méditerranée on peut croiser le Pyrosome "Pyrosoma atlanticus" avec sa forme caractéristique d'un doigt creux.

 

Pyrosome

 

- Les salpes: Elles sont les plus communes. Elles ont une forme allongée. Elles peuvent être solitaire (Salpa maxima) ou être attachés les unes aux autres (Thalia democratica). Ces chaînes peuvent atteindre plusieurs mètres de long.

 

Salpe

 

Salpes

 

Les tuniciers forment un monde à part dans le milieu marin. Ils présentent des tailles, des formes et des couleurs très variées si bien que leur identification est très difficile pour nous plongeurs. Ils sont présent dans toutes les mers du monde et participent fortement au cycle du carbone des océan. Ils sont donc importants et méritent d’être connus des usagers du monde marin, c'est pourquoi j'essayerais d'en ramener des photos et de vous présenter régulièrement de nouvelles espèces.

 

 

* Du point de vue scientifique c'est totalement diffèrent. Il existe trois ordres: Aplousobranches, Phlébobranches, Stolidobranches. La distinction se fait selon l'anatomie, c'est à dire ici selon le degré de complexité du pharynx. Pour ceux qui veulent en savoir plus, je conseille le très bon "Guide des Tuniciers de l'Europe de l'Ouest" disponible sur site de l’association "Mer et littoral"

 

Dernières mises à jour

La diazone violette

En parcourant une zone d'éboulis, ignorée à tord par le commun des plongeurs, plusieurs masses globuleuses blanches ont attirées mon attention. J'avais devant moi de très belles colonies de diazones...

La crevette cavernicole rayée

Il y a bien longtemps déjà nous étions allés plonger de nuit au large de Nice. Qu'elle ne fut pas notre surprise de nous retrouver en face de milliers de crevettes...

La girelle paon

Il existe en Méditerranée une autre espèce que la girelle commune qui présente une grande différence de couleur entre mâles et femelles. C'est un des poissons les plus colorés de Méditerranée ...

Archives

Voir la liste complète des anciennes mises à jour...