Poisson frais

L'oursin pierre

 

Il existe deux espèces très communes d'oursins: L'oursin noir (Arbacia lixula) et l'oursin pierre (Paracentrotus lividus). Ils fréquentent les mêmes biotopes et sont donc souvent confondus. Le mois dernier nous avons présenté l'oursin noir, ce mois-ci nous allons donc nous intéresser à l'oursin pierre.

 

Oursin pierre

 

L'oursin pierre est encore appelé en français oursin de roche, oursin femelle, oursin brun ou tout simplement oursin comestible. Ces dernières années un nouveau nom est apparu sur internet : Oursin violet*. C'est vraisemblablement une bête erreur faite lors de la traduction de son nom anglais "Purple Sea Urchin". Ce qui au final nous fait beaucoup trop de noms communs pour designer un même animal.

C'est un oursin présent dans toute la méditerranée entre 0 à 80 m de profondeur mais plus abondant au voisinage de la surface. On le rencontre en général sur les roches ou les pierres recouvertes d’algues et dans les prairies de posidonies. A l'inverse de l'oursin noir il préfère les surface horizontales.

 

Paracentrotus lividus

 

L'origine du nom scientifique Paracentrotus lividus semble étrange. Para = Auprès, Centrum = centre, Lividus = bleuâtre, Noirâtre, livide. Ce qui d'une certaine manière pourrait se traduire par "l'oursin qui se trouve près de sa cavité". Cela ferait référence à une particularité de l'oursin pierre: Celle de creuser des cavités dans la roche à l'aide de ses piquants, en tournant sur lui même. Il se fabrique ainsi un abri. Il y séjournerait le jour, le quitterait la nuit pour aller se nourrir puis y reviendrait.

Le test a un diamètre maximum de 7 cm d'une livrée brune tirant parfois vers le rouge (Attention animal vivant! Le test nu est plutôt verdâtre). Ses piquants peuvent atteindre 3 cm de long. Leurs couleur est très variable: brun, vert, violet parfois presque noir.

 

Oursin pierre

 

Les podia de la face dorsale sont munies de ventouses. Ce qui permet à l'oursin de se dissimuler en se couvrant d'algues ou de débris de toute sorte comme des morceaux de coquilles.

Si on met l'oursin sur le dos, grâce à ces podia il a la faculté de se retourner en moins d'une minute. Certains scientifiques estiment que la vitesse de retournement dépend de la santé de l'oursin, qui elle dépendrait de la qualité de l'eau où il vit, donc de la pollution.

 

Paracentrotus lividus

 

Cet oursin est comestible. Il est consommé cru par les peuples méditerranéens depuis au moins l'antiquité. De nos jour on en récolte de grandes quantité, soit à l'aide de chaluts de fond, soit à la main. Ce sont les gonades des oursins femelles (de couleur orangée) qui sont les plus recherchées et mangées. Celles du mâle, blanches, sont fades.

 

Oursin pierre

 

Comme dit en introduction, cette espèce peut être confondue avec Arbacia lixula. Voici quelques différences:

Vivant on peut les distinguer de la manière suivante:
- Bouche et membrane qui l'entoure de grande taille chez A.lixula, ouverture buccale petite et membrane moins visible chez P. lividus
- Couleur noire chez A.lixula (livrée et piquants). Couleur variable chez P. lividus (Brun, verdâtre, violet)
- Piquants très nombreux et entièrement noirs chez A.lixula . Peu nombreux avec un anneau bleuté entourant leur base chez P. lividus
- Peu de podia sur la partie dorsale créant une incapacité de se recouvrir d'objet chez A.lixula. Par contre P. lividus possède des podia avec ventouses partout lui donnant la faculté de se recouvrir de petits morceaux d’algues et de coquilles.

Vivant, le test est noir chez A.lixula. Il a une livrée brune tirant parfois vers le rouge chez P. lividus
Mort, le test est ovale et rose avec des bandes foncées chez A.lixula. Test arrondi, de couleur verdâtre chez P. lividus

 

Paracentrotus lividus

 

 

 

* L'oursin violet (Sphaerechinus granularis) de Méditerranée est totalement différent. Ses piquants sont courts et peu acérés. Concernant sa couleur, il est généralement violet avec la pointe des piquants blanche, mais il peut-être aussi entièrement violet ou entièrement blanc. Il est très répandu en Méditerranée.

Sphaerechinus granularis

 

Dernières mises à jour

Les cténophores

Sous la mer, on fait parfois des rencontres qui semblent être à mi-chemin entre réalité et fiction. Imaginez-vous entouré de milliers de petites créatures transparentes qui scintillent tout autour de vous. Elles n'ont rien à voir avec les méduses, elles ne sont pas urticantes, et si vous vous en approchez, il y a de forte chance qu'elles s'illuminent....

Balade planctonique

Nous étions parti au large pour une profonde. En surface l'eau était remplie de mille vies. Je n'imaginais pas alors que les longs paliers à venir allaient être spectaculaires. Après une promenade en bordure des abysses, mes compagnons et moi remontons vers la surface. Nous arrivons alors dans une eau laiteuse remplie d'étranges créatures ...

L'oursin noir

Il existe deux espèces très communes d'oursins: L'oursin noir (Arbacia lixula) et l'oursin pierre (Paracentrotus lividus). Ils sont fréquemment confondus. C'est d'autant plus vrai que les populations des deux espèces sont souvent présentes sur les mêmes roches. Avant de faire une comparaison entre ces deux espèces, commençons par la présentation de l'oursin noir ...

Archives

Voir la liste complète des anciennes mises à jour...