Poisson frais

Les gorgones blanches

 

Les gorgones, sont les animaux qui représentent le mieux les fonds coralligènes de la Méditerranée. Elles y forment de magnifiques décors utilisés par tous les photographes sous-marin. Il existe une vingtaine d'espèces en Méditerranée. La plupart d'entre elles vivent sur le plateau continental où sur sa pente. Un plongeur pourra facilement rencontrer cinq d'entre elles: La gorgone rouge, La gorgone jaune, La gorgone orange, la gorgone blanche et la gorgone verruqueuse. Nous allons nous intéresser aujourd'hui aux deux dernières espèces, en commençant par la gorgone verruqueuse.

 

Gorgones verruqueuses

 

 

 

La gorgone verruqueuse (Eunicella verrucosa). Elle est très ramifiée, comme un arbre. Les ramifications ont tendance à se former dans un seul plan et finissent par donner à la gorgone la forme d'un éventail (d’ou son autre nom commun: "éventail de mer"). Elle peut mesurer jusqu'à 80 cm de hauteur.

Eunicella verrucosa

 

Les polypes sont de couleur blanche et sont positionnées sur des renflements de la même couleur ressemblants à des verrues (d’ou son nom de verruqueuse). Ils sont facilement visibles et permettent à coup de faire de ne pas la confondre avec la gorgone blanche (décrite ci-dessous).

gorgone verruqueuse

 

En Atlantique sa couleur varie du blanc au jaune en passant par le rose. Elle y est commune dès 10 mètres de profondeur. En Méditerranée, c'est tout à fait différent, la gorgone verruqueuse est plutôt d'un beau blanc et ne se rencontre en générale que dans les eaux profondes. Sur nos côtes, elle est rare à trouver au dessus des 50 mètres de profondeur. De ce fait, de nombreux plongeurs la confondent avec du corail noir.

Eunicella verrucosa

 

 

 

La gorgone blanche (Eunicella singularis). Cette gorgone a un aspect totalement différent. Les ramifications sont peu nombreuses et généralement parallèles entre elles. Elles ne sont pas dans le même plan. Elle peut atteindre verticalement une taille d'environ 70 cm.

Gorgone blanche

 

Les colonies sont blanches mais les polypes, eux, vont du brun au vert. Cette coloration provient d'algues symbiotiques.

Eunicella singularis

 

La gorgone blanche ne craint ni la lumière ni les sédiments et semble préférer les fonds peu accidentés.

Gorgone blanche

 

On la rencontre donc sur tous les types de fonds et aussi à faible profondeur(du moment qu'il y ait un substrat dur ou des débris sur lesquels elle puisse se fixer).

Gorgone blanche

 

 

Dernières mises à jour

Le coralligène

Du point de vue de la biodiversité la mer Méditerranée est considérée comme un "hot spot". Le nombre d'espèces y est très important si l'on compare la proportion que représente cette mer vis à vis de l'ensemble des mers et des océans. Vingt pour cent de cette biodiversité se trouve dans le milieu le plus beau de la méditerranée, le milieu préféré des plongeurs, c'est à dire le coralligène...

Polychète planctonique

Mars. Rade de Villefranche. En fin de plongée, au moment des paliers, nous entrons dans une soupe planctonique. Au milieu de ces animaux microscopiques nous voyons passer beaucoup de petites méduses aux formes totalement inhabituelles. Soudain, un animal très fin, d'une quinzaine de cm de long vint vers moi d'une nage ondulante...

La spatangue pourpre

La majorité des plongées s'effectuent dans le coralligène. Ne pas aller se promener dans le sable est un tort. On passe à côté d'animaux qui sont pourtant présents sur nos côtes comme les souris des sables et en particulier la spatangue ...

Archives

Voir la liste complète des anciennes mises à jour...