Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Juillet 2001

Il y a en Méditerranée de véritables petits joyaux qui méritent qu'on prenne la peine de les chercher. On les appelle communément nudibranches ou limaces. Ils comptent parmi les organismes marins les plus colorés et les plus bizarres. Durant tout l'été je vais vous en présenter un panel assez large. 

Commençons par des espèces très connues

 

Flabelline mauve

 

Tout d'abord des flabellines. Elles sont répandues dans toute la Méditerranée. La plus connue est la Flabelline mauve bien qu'on ne la rencontre guère que pendant quelques mois.

 

Flabelline mauve

 

La Flabelline mauve (les deux photos ci-dessus) peut être facilement confondue avec la Coryphelle mauve (qui est aussi une Flabelline.)

 

Flabelline blanche

 

Ci dessus, la photo d'une flabelline blanche. Comparée aux livrées voyantes de ses cousins, la couleur de ce nudibranche semble bien pâle. Mais elle est idéale pour disparaître en pleine eau.

 

 

Passons maintenant à un doris qui possède une coloration très caractéristique: Le Doris dalmatien (encore appelé doris léopard). Cette espèce perçoit très bien les ondes de pression et réagit instantanément en rétractant son panache et ses "antennes".

 

 

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le doris dalmatien fait partit des Discodoris (Qui sont au nombre de 18 en Méditerranée) et non des Doris (Qui sont au nombre de 8). Ils se caractérisent en général par un panache branchial disposé autour de l'anus. (Voir photo ci dessus) .

Le mois prochain je vous présenterai d'autres Doris. Par ailleurs je tiens à signaler que, vu leur grand nombre, certains exemplaires sont difficiles à identifier. Si vous remarquez une erreur les remarques seront les bienvenues.