Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Decembre 2002

Encore une fin d'année endeuillée de noire. La mer est une fois de plus la victime de la bêtise humaine. Et comme une marée noire semble ne pas suffire, les pétroliers passant dans les parages en profitent pour dégazer.

Il est peut être grand temps de se rendre compte que la quantité de pétrole rejeté en mer due aux dégazages est nettement plus importante que celle due aux naufrages. C'est vrai, que c'est moins spectaculaire mais bien plus dangereux car insidieux. De plus, n'oublions pas que 80% de la pollution marine à une origine terrestre.

Comme toujours le naufrage du « prestige » fait la une des medias, comme toujours quelques actions spectaculaires seront prises , comme toujours dans six mois on en parlera plus , comme toujours rien de concret ne sera fait et comme toujours cela se reproduira inévitablement ailleurs.
J'arrive à me demander quand s'arrêtera la C... Humaine. Ce n'est hélas sûrement pas pour bientôt. J'en prends pour exemple le fait, qu'au nom de la sacro sainte puissance commerciale, Bruxelles vient d'autoriser la possibilité de mettre d'autres poissons dans les boites de sardines. Un comble ! Qu'elle tête feriez-vous si l'on vous vendait, en cette fin d'année du fois gras de canard fait à partir d'un gavage de poulets! A quand la pâtée alimentaire faite à partir de déchets de toute sorte, colorée à la cochenille, puis aromatisée et enfin vendue sous l'appellation « saumon de Norvège » ?

La mer est une fois de plus ensanglantée par l'homme. Cela me fait penser à un film de Cousteau datant de 1979 : "Le sang de la mer". La couverture montrait un tombant coralligère avec des belles couleurs. A l'époque, un peu crédule je pensais que le rouge dont faisait allusion le titre correspondait aux joyaux de cette mer (corail, gorgones, etc. ...) alors que ce n'était qu'un cri d'alarme.

Ici, je préfère vous montrer les belles choses. Et comme nous sommes passé du noir au rouge, j'en viens à une question que je me suis souvent posée : pourquoi tant d'animaux vivant dans les fonds marins sont ils rouges ?

 

Lissa Chiragra

 

Pour exemple , je prend cette petite araignée d'un rouge écarlate (lissa chiragra).



Sous l'eau cette couleur a totalement disparu dès les premiers mètres. Seul un éclairage artificiel permet de la faire réapparaître.
La seule explication que j'ai pu trouver est: Comme le rouge est remplacé sous l'eau par une couleur sombre, elle doit offrir un bon camouflage pour un grand nombre d'animaux.

Vous me direz, oui mais pourquoi pas une autre couleur comme un bleu foncé? 

... Le débat est ouvert...