Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Juin 2003

Nous avons eu ces derniers temps une eau assez riche en plancton. Il y en avait de toutes sortes: Des salpes, des Méduses, des cténophores etc. etc. Bien que l'on soit protégé par une combinaison, plonger dans une telle eau est toujours assez désagréable. On a l'impression d'être continuellement piqué au visage. Et aucun plongeur de ma connaissance n'apprécie cela.

Pour ma part j'en ai profité pour essayer de rapporter un maximum de photos. J'ai, à cette occasion, découvert que photographier du plancton, d'une taille proche du centimètre, en pleine mer, était vraiment, très très difficile. Malgré tout, j'ai pu obtenir des photos d'animaux aussi étranges les uns que les autres. Je vous les montrerais prochainement dès que j'aurais pu les (faire) identifier.

 

 

Aujourd'hui je m'arrêterai sur un représentant des Cténophores. Ce dernier est assez visible puisqu'il peut atteindre 15cm de long. Sans trop rentrer dans les détails, on peut dire que ces animaux sont caractérisés entre autre, par l'absence de cellules urticantes. On les rencontres dans les eaux superficielles. Ils sont carnivores et se nourrissent d'autres animaux planctoniques. 

Et, évidemment, ils servent eux aussi de plat de résistance.

 

 

J'en arrive, en fait, à la photo que je voulais vous montrer. Une eau riche en plancton va souvent de pair avec une eau riche en poissons. Ces derniers ne s'en privent pas et on les voit alors, un peu partout, s'en nourrir. 

C'est malheureusement le cas pour cette béroé qui sert de repas.