Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Mars 2005

Pour les néophytes le plancton est invisible à l'oeil nu. Il ne faut pas croire que le plancton soit toujours aussi petit. Comment aurais-je alors fait pour en photographier en pleine mer ? 
Les méduses, les salpes, certains crustacés, qui sont tous des organismes typiques du plancton, possèdent des espèces de grande dimension. Quand je dis grande, cela va de quelques centimètres à plusieurs mètres (pour organismes coloniaux comme les salpes).

 

 

L'été est pour la méditerranée la période de disette. C'est la fin de l'automne et l'hiver qui correspondent à la vraie période de fertilisation de la mer. Il n'y a pas d'excès de lumière et le mélange des eaux de surface et profondes apporte les éléments nutritifs nécessaire. Ceci expliquant cela, toutes les photos présentées ces derniers mois ont été prises en hiver.

 

La salpe est un des organismes planctoniques les plus répandus de Méditerranée. Elles peuvent former de longs rubans formés de dizaines et de dizaines d'individus.
Pour Salpa maxima (nos photos), chacun d'eux peut atteindre les 10 cm.

 

 

 

Les salpes mènent une existence pélagique, nageant au milieu du plancton dont elles se nourrissent. Elles possèdent des bandes musculaires (stries sur la première photo) dont la contraction permet la circulation de l'eau afin de la filtrer.