Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Octobre 2005

Continuons encore un peu avec nos "hérissons de mer". Le mois dernier nous avons vu l'oursin violet (piquants courts implantés de façon dense). Voici maintenant quelques photos de l'oursin melon (Echinus melo) dont les piquants eux, sont plus clairsemés que la normale.

 

Echinus melo

 

C'est lui aussi un grand oursin. Il peut atteindre 17cm. C'est un oursin jaune mais son test est en réalité de couleur brun rougeâtre. Il possède deux types de piquants: des primaires petits et courts d'une coloration verte, et de secondaires plus longs, vert-jaunes avec des extrémités blanches. On les distingue très bien sur cette première photo.

 

L'oursin melon se rencontre en dessous des 40m. Il vivrait jusqu'à plusieurs centaines de mètres de profondeur. C'est un animal assez rare. De ce fait la biologie de cette espèce n'est pas très connue.
C'est un herbivore. Il se nourrirait d'algues calcaires rouges incrustées. Cela pourrait expliquer, sur la photo ci dessous,  sa présence près de l'algue coralligène (Pseudolithophyllum expansum ... ouf!)

 

oursin melon

 

Il existe une autre espèce d'oursin jaune en Méditerranée. L'oursin Jaune : Echinus acutus.

 Ce dernier vivrait sur des fonds vaseux jusqu'à plus de 1000 mètres de profondeur. Il est souvent ramené par les pécheurs dans leurs filets. Ses piquants sont plus clairsemés et d'une coloration souvent un peu plus rouge. 

La ressemblance entre les deux espèces est beaucoup trop grande.
La confusion est presque inévitable. A t'elle point que pendant longtemps les scientifiques ont mis en doute l'existence de l'oursin melon.
Seul point de repère pour nous plongeurs : l'oursin jaune est de forme conique alors que l'oursin melon a un test généralement plus sphérique.