Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Novembre 2005

Les prairies sous-marines jouent un rôle capital en Méditerranée. Dans un monde que l'on dénature, il a enfin été admis que les herbiers de posidonies sont vitaux pour la Méditerranée. Ils renferment de grande quantité d'alvins qui y trouvent protection et nourriture. En effet, Les herbiers offrent à leurs occupants des cachettes en nombre infini. C'est là, dans cet entrelacs, que vivent les syngnathes.

 

Syngnathus typhle

 

Les photos de cette page représentent toutes des Siphonostomes ( Syngnathus typhle). Ce poisson est plus communément appelé "vipère de mer." Attention, ce surnom vient uniquement de sa forme car c'est bien un poisson et non un reptile.

 

Ils fréquentent uniquement les herbiers où ils sont très difficiles à distinguer du premier coup d'oeil. Leur mimétisme les rend quasiment impossible à localiser (les deux photos suivantes).

 

syngnathe

Bien que je sois assez attentif, ce n'est que parce qu'ils étaient en mouvement que j'ai pu en repérer.

 

Un peu de biologie: Le museau est fortement comprimé latéralement. Il est presque aussi haut que le reste de la tête.  On les rencontre dans les herbiers principalement à faible profondeur mais on peut exceptionnellement en croiser jusqu'à une vingtaine de mètres de fond. 

Syngnathus typhle

 

 

Le corps peut atteindre la trentaine de centimètres. On compte environ 19 anneaux entre les nageoires pectorale et dorsale. Ils se nourrissent de petits invertébrés.

vipere de mer

 

Les Syngnathes font partie des espèces qui sont capables d'adapter leur couleur à celle de leur environnement. Ce qui explique entre autre, les différentes colorations qu'ils présentent sur ces photos.

Siphonostome

 

Il nous arrive souvent, à nous plongeurs, de traverser ces herbiers qui ont reçu le surnom, à juste titre, de " poumon " de la Méditerranée. On n'y fait rarement relâche. Ce n'est pas notre biotope préféré. Pas de gros! Normal, puisque c'est une véritable pouponnière.

 Pourtant, à chaque rencontre on arrête nos palmes pour savourer l'instant. Car c'est un milieu totalement différent avec des espèces que l'on a peu l'habitude de côtoyer. Hippocampes, lièvres de mer, crevettes Hippolyte, alicia, syngnathes et autres poissons sont là pour nous rappeler que l'on est loin de connaître tous les secrets de cette mer.