Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Décembre 2005

Il y a certaines photos que nous trouvons belles, des photos qui nous touchent plus que d'autres. C'est bien sûr totalement personnel, et l'on se demande parfois comment elles ont pu être faites.

On dit que c'est le fameux oeil du photographe qui voit autre chose que ce qu'il regarde. Il voit la beauté, la gaieté, la tristesse, parfois l'horreur... et, il arrive à nous le transmettre à l'aide de ses clichés. 

 

Hervia

 

Mais pour la photographie animalière, et en particulier subaquatique, cela n'est pas tout à fait vrai... Elles résultent en fait d'une foule de petites choses: maîtrise de son matériel subaquatique et photographique, connaissance du milieu marin, bon vouloir de la mer, de la météo et bien sur, de beaucoup de chance.

Mais ce n'est pas parce que tout est réuni pour une rencontre que cela va marcher.
Car il faut savoir trouver ce fameux instant qui ne dure que quelques secondes. Cet instant magique de communion où tout est possible. 

Cela s'applique à toutes les choses de la vie. Mais là, outre des souvenirs, j'en garde quelque chose d'impérissable: Ce cliché que je vous fais découvrir chaque mois.