Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Mars 2006

La méditerranée est une mer très riche du point de vue biologique. Cela me permet de changer complètement de sujet d'un mois sur l'autre. Après nos poissons en forme de cheval, voici un animal que les plongeurs ont l'habitude de croiser sans le voir. C'est l'ascidie blanche.

Les ascidies sont des tuniciers. Elles possèdent un axe squelettique ou si vous préférez, une ébauche de colonne vertébrale. Malgré leur forme, les tuniciers sont considérés comme étant proche des vertébrés. Cela est bizarre mais c'est comme cela. En fait, seules les larves qui ressemblent à de petits têtards ont cette " colonne ". Les adultes sont en général fixés et possèdent une tunique formée d'une substance de composition proche de la cellulose: la tunicine. Il y a en Méditerranée une centaine d'espèce différentes d'ascidies.

 

Ascidie blanche

 

L'ascidie blanche : (Phallusia mammillata) est un animal solitaire qui vit fixé. Elle peut atteindre une quinzaine de centimètres. Elle se rencontre sur des fonds sableux (elle adhère aux pierres enfouies dans la vase) voire, des épaves. Elle a une coloration blanc laiteux constellée de gris et une consistance cartilagineuse. Son siphon cloacal se situe dans la moitié supérieure.

En y regardant de plus près, on pourra peut être remarquer que les branchies abritent de petits crabes qui y vivent en symbiose.

Point important : Elle peut être confondue avec une autre espèce blanche qui vit aussi en Méditerranée (Ascidia mentula) plus souple, plus petite avec un siphon cloacal dans la moitié inférieur du corps.