Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Avril 2006

Je vais continuer encore ce mois ci avec les ascidies, mais promis je changerai totalement de sujet le mois prochain. Je vous ai déjà présenté l'ascidie rouge, le Violet, des clavelines et l'ascidie blanche. Je vais m'arrêter sur une espèce que je trouve particulièrement photogénique c'est à dire l'ascidie jaune.

 

Ascidie Jaune

 

Haute en général d'une quinzaine de centimètres, elle se rencontre sur divers fonds et substrats et plus particulièrement dans les fentes. Elle est répandue dans toute la Méditerranée. Sa coloration va évidemment du jaune au gris translucide. Le bord des siphons est ponctué de jaune. 

 

 

Il existe trois espèces assez semblables en Méditerranée. Une confusion est possible. Je me garderai donc de donner un nom scientifique car je suis bien incapable de les différencier.

 

Ascidie jaune

 

Pour finir, un peu de biologie (et pour corriger une bêtise écrite en 2001). 

Les ascidies possèdent deux orifices (regardez bien les différentes photos de cette page). Au sommet se trouve l'orifice (siphon buccal) par lequel l'eau pénètre dans l'animal. L'eau achemine ainsi nourriture et oxygène. Les éléments nutritifs sont récupérés et amenés dans l'estomac. L'eau filtrée et les déchets sont évacués par l'orifice situé sur le coté (dit siphon cloacal).