Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

Juin 2007

Minuit. Lors d’une plongée de nuit, je quitte mes compagnons pour m’enfoncer seul dans les posidonies. Mon phare me permet de bien distinguer les animaux à l’intérieur de enchevêtrement des herbiers. Idéal pour trouver des hippocampes ou des syngnathes.
Je n’aurais pas du être là, loin des autres palanquées. Mais, pour pouvoir trouver une certaine vie, il faut aller la chercher là où elle se trouve. Et, ce n’est pas en parcourant les chemins balisés que cela est possible.

Une lueur rouge attire alors mon regard. J’écarte doucement les posidonies. Et c’est là qu’apparaît un petit serpent de mer.

D’un rouge éclatant, il tranche avec le vert de l’herbier.

syngnathe

 

Ce petit serpent de mer a été  ce petit quelque chose en plus , qui fait , que je me souviens encore très bien de cette plongée.

 

Je pense que ce syngnathe est un « Nerophis maculatus » mais cela reste à confirmer. 

Je suis passé régulièrement dans la même zone. J’y ai vu d’autres spécimens de coloration différentes. J’ai appris par la suite qu’il existe une différence de coloration entre males (brun-rouge) et femelles (verdâtres).