Poisson frais

Mois précédent
Mois suivant

L'ortie de mer

Manger des orties de mer. Personnellement, je ne l'ai jamais fait. D'ailleurs je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui en ai goûté. Mais il parait que cela est vraiment très bon. On peut en faire des beignets, des omelettes ou bien les manger en salade. Contrairement à ce que son nom puisse faire penser, ce n'est pas d'une plante aquatique dont je parle mais bien d'un animal très urticant : l'anémone de mer verte.

 

Anemonia veridis (sulcata)

 

Elle se rencontre entre la surface et une vingtaine de mètres de profondeur. Elle est en général de couleur verte bien qu'avec la profondeur les spécimens sont moins colorés.

 

 En fait, dans les premiers mètres, elle constitue en général des colonies plus ou moins denses et recherche les zones bien abritées. Elle a aussi un aspect différent dans ces eaux peu profondes: D'une taille plus petite, elle possède environ 150 tentacules, le pied à un diamètre de 5cm. 

Dans les eaux plus profondes l'espèce n'est jamais coloniale. D'un aspect beaucoup plus imposant elle possède alors plus de 200 tentacules et le pied à un diamètre qui peut atteindre une quinzaine de centimètres.

 

Anemonie et crevette

 

Ses tentacules peuvent atteindre 20 cm. Ils sont fins et quasiment pas rétractiles. Ils sont par contre très urticants. Comme "Nemo", certains petits animaux insensibles, s'y réfugient (crevettes, crabes, gobies, étoiles de mer). 

 

Vous pouvez apercevoir sur la photo ci-dessus une crevette au pied de l'anémone. Il s'agit d'une Péricliménès. 

 

inachus phalangium

De même , bien cachée, voici l'araignée des anémones (Inachus phalangium).
Amis plongeurs, ce crabe est facilement reconnaissable alors regardez bien.

 

Les tentacules sont en général de même couleur que le corps. Mais leur extrémité est souvent colorée en mauve par des algues symbiotiques.

 

Anémone de mer

 

Habitant une région où l'on est censé savoir les cuisiner, il faudra bien qu'un jour j'ai le courage d'y goûter ....