La crevette cavernicole rayée

 

Il y a bien longtemps déjà nous étions allés plonger de nuit au large de Nice. Qu'elle ne fut pas notre surprise de nous retrouver en face de milliers de crevettes. Ces dernières longeaient, tout en restant au ras du sable, le tombant que nous visitions. Vu d'en haut, on aurait dit une autoroute le jour d'un départ en vacances. Nous étions visiblement tombé en pleine période de migration (ou bien de reproduction) de ces crevettes.

 

Crevette cavernicole rayée

 

La crevette cavernicole rayée (Plesionika narval) vit sur les fonds sablo-vaseux et rocheux jusqu'à 900 m, généralement entre 200 à 400 m de profondeur. Heureusement pour nous plongeurs, elle se rencontre aussi dans des grottes à partir de 30 m de profondeur. Elles y retrouvent vraisemblablement des condition similaire à leur biotope: C'est à dire peu de lumière et peu de courant.

 

Plesionika narval

 

C'est une crevette de taille moyenne qui peut atteindre (sans rostre) 95 cm. Le rostre est très long, légèrement recourbé vers le haut. Il peut parfois être aussi long que le corps. Ses bords (dorsal et ventral) ont de nombreuses dents très rapprochées (Plus de 40 dents). Certaines sont situées en arrière de l’orbite. La taille des dents diminue graduellement vers l’extrémité du rostre.

 

Crevette cavernicole rayée

 

Le corps est d'un blanc transparent avec des rayures rouges et argentées. Les antennes et le rostre sont colorées de rouge.

 

Plesionika narval

 

En mars, Il est possible de rencontrer des femelles portant leurs œufs sous l'abdomen.

 

Crevette narval

 

Elle est pêchée en grande profondeur avec des chaluts de fond, dragues et nasses. Comestible, elle est présente régulièrement sur les marchés de Méditerranée occidentale.

 

Plesionika narval