Les algues vertes

 

Les algues vertes sont des plantes aquatiques qui peuplent la plupart des eaux du monde entier. Bien qu'ici nous nous intéresseront qu'aux algues macroscopiques, la plupart d'entre elles sont microscopiques et forment la majeure partie du phytoplancton. Elles sont donc à la base de la chaîne alimentaire.

Leur couleur verte est due à la présence de chlorophylle. Elle est parfois masquée par l'existence d'autres pigments qui peuvent leur donner une autre coloration (rouge ou jaune). Certaines algues vertes peuvent vivre plusieurs années (comme le Codium) d'autres sont saisonnières et éphémères, elles apparaissent alors quand les conditions leurs sont propices. Elles sont peu utilisées. Quand elles le sont, c'est essentiellement à des fin culinaires (Légumes, épices).

 

Voici quelques exemples d'algues d'algues vertes que l'on peut rencontrer en Méditerranée:

Udotée (Flabellia petiolata):
Algue en éventail vert olive plus ou moins déchirée. De 1 à 10 cm de haut. Toute l'année jusqu’à 120m de profondeur.

 

Flabellia petiolata

 

 

 

Monnaie de poseidon (Halimeda tuna):
Elle est encore appelée Halimède. Son aspect rappelle certains cactus. Elle est constituée d'une série de "disques" emboîtés les uns aux autres. La couleur verte est parfois masqué par de petites calcifications. Elle est présente toute l'année entre la surface et 75m de profondeur.

 

Halimeda tuna

 

 

 

Algue bulle ou Valonie (Valonia sp):
La Valonie se rencontre entre la surface et 40 m de profondeur. De couleur vert foncé, elle forme des ensembles de petites "bulles" brillantes remplies de gaz. Il existe différentes espèces en Méditérannée (Valonia aegagropyla, V. macrophysa et V. uticularis).

 

Valonia sp

 

 

 

Codium (Codium bursa):
C'est une algue en forme de boule creuse qui a tendance à s’aplatir avec l'age. Sa couleur varie du vert au noir. Elle vit entre 1 et 45 mètres de profondeur. Elle se rencontre aussi en Atlantique nord-est et est encore appelée "béret basque".

 

Codium bursa

 

 

 

Acetabulaire (Acetabularia acetabulum):
C'est une petite algue souple en forme d'ombrelle. Elle est constituée d'une tige (qui n'est en fait qu'une cellule géante) et d'un chapeau (très réduit en hiver). Elle vit surtout près de la surface dans les eaux calmes.

 

Acetabularia acetabulum

 

 

 

Algue encroûtante verte (Palmophyllum crassum):
Comme beaucoup d'algues encroûtantes, sa forme varie selon le substrat où elle adhère. Elle peut faire jusqu'à 20 cm de diamètre. On la trouve jusqu'à 130 m de profondeur.

 

Palmophyllum crassum

 

 

 

Caulerpe Taxifolia (Caulerpa taxifolia):
Les stolons peuvent faire 1 m de long, les frondes sont pennés (en forme de plumes). C'est une espèce invasive apparue en 1984 a Monaco (provenant d'un aquarium). Elle s'est répandue dans toute la Méditerrané et a beaucoup fait parler d'elle. Dès 2004 elle a commencé à régresser mais n'a pas pour autant disparue.

 

Caulerpa taxifolia

 

 

 

Caulerpe raisin (Caulerpa racemosa):
Elle porte bien son nom commun: Ses axes sont recouverts de petites boules qui rappellent des grappes de raisin. C'est aussi une espèce invasive. D'origine australienne elle est apparue dans les années 90 et s'est depuis répandue dans toute la Méditerranée.

 

Caulerpa racemosa

 

 

 

A suivre la semaine prochaine avec des exemples d'algues rouges.